Le monoxyde de carbone est un gaz toxique connu sous le nom de « tueur silencieux », car il est :

  • incolore
  • inodore
  • insipide

Il est dangereux de respirer du monoxyde de carbone. Il nuit à la capacité de votre sang à transporter l'oxygène dans votre corps. Si vous êtes en contact avec une concentration élevée de monoxyde de carbone, vous risquez de développer une intoxication au monoxyde de carbone qui peut aboutir à une perte de conscience, à des lésions cérébrales, et peut même entraîner la mort.

Symptômes d'une intoxication au monoxyde de carbone

Les indices permettant de conclure que vous avez été exposé au monoxyde de carbone et que vous êtes peut-être victime d'une intoxication au monoxyde de carbone incluent des symptômes pseudo-grippaux tels que :

  • maux de tête
  • nausées
  • étourdissement
  • confusion
  • somnolence

Quelle est l'origine du monoxyde de carbone?

Le monoxyde de carbone est émis lorsque les dispositifs et les appareils brûlent des combustibles de manière incomplète. Il peut être issu de tout appareil dans votre logement qui utilise :

  • propane
  • bois
  • mazout de chauffage
  • gaz naturel
  • charbon
  • kérosène
  • essence

Si ces appareils sont utilisés et installés de manière appropriée, le monoxyde de carbone sera évacué à l'extérieur de votre logement.

Une situation problématique se produit lorsque le monoxyde de carbone est incapable de sortir et que les niveaux deviennent trop élevés. Parmi les raisons principales qui expliquent ces niveaux dangereux, on peut citer :

  • laisser un véhicule en marche dans un garage attenant
  • utilisation d'un barbecue à gaz à l'intérieur
  • cheminées et évents obstrués ou sales
  • des appareils de chauffage portatifs avec une ventilation insuffisante. 

Signes de danger liés au monoxyde de carbone

Si vous ou un membre de votre ménage éprouvez l'un des symptômes énumérés ci-dessus, vous avez peut-être été exposé à une forte concentration de monoxyde de carbone. Il faut également être attentif à d'autres signes :

  • une odeur de gaz ressemblant à des œufs pourris à l'intérieur de votre logement.
  • une accumulation de poudre blanche crayeuse près des évents et des tuyaux
  • une accumulation de suie autour des conduits d'évacuation

De quelle manière puis-je détecter des niveaux dangereux de monoxyde de carbone dans mon logement?

Seuls des détecteurs de monoxyde de carbone en état de marche, convenablement installés dans votre logement, vous permettront d'être averti rapidement de la présence de niveaux dangereux de monoxyde de carbone dans votre logement.

Où faut-il installer des détecteurs de monoxyde de carbone?

La loi vous oblige à installer un détecteur de monoxyde de carbone à chaque étage où se trouvent des chambres à coucher, si votre logement en est équipé de :

  • tout appareil à combustible (gaz naturel, propane, mazout, bois); et/ou
  • un garage attenant

Au moment d'installer vos détecteurs de monoxyde de carbone, vous devez :

  • en installer un à chaque étage où les personnes dorment
  • le placer assez près des chambres pour être capable de vous réveiller
  • en installer plusieurs si les chambres à coucher sont situées à des extrémités différentes du bâtiment
  • le brancher à une prise électrique ou l'installer au plafond comme un détecteur de fumée
  • toujours respecter les instructions du fabricant

Que faire si mon détecteur de monoxyde de carbone se déclenche?

Ne présumez jamais que c'est une fausse alarme. Sachez que le monoxyde de carbone est incolore, inodore et insipide.

Si le détecteur de monoxyde de carbone se déclenche et que quelqu'un dans votre logement a des symptômes :

  1. évacuez votre logement et composez le 911 lorsque vous vous trouvez dans un lieu sûr
  2. ne pas rentrer dans votre logement avant d'avoir été informé que vous pouvez le faire en toute sécurité
  3. communiquez avec votre compagnie de gaz s'il y a aussi une odeur de gaz naturel ou de propane (odeur d'œuf pourri)

En cas de déclenchement de l'alarme et en absence de symptômes :

  1. vérifiez que la pile n'a pas besoin d'être remplacée ou que l'alarme a atteint la fin de sa vie utile
  2. si l'alarme n'a pas été déclenchée pour ces raisons, composez le 9-1-1

Comment tester votre alarme

Pour être certain que vous serez bien averti si vous avez trop de monoxyde de carbone dans votre logement, suivez ces règles quand vous testez votre alarme :

  • testez votre alarme une fois par mois (ou selon les instructions du fabricant)
  • remplacez les piles une fois par an ou dès que le signal sonore de pile faible retentit
  • connaître les sons de votre alarme en cas de pile faible, de fin de vie utile et d'urgence en consultant les instructions du fabricant

Locateurs et locataires

Locateurs :

Les locateurs sont tenus de vérifier que des avertisseurs de monoxyde de carbone en état de marche sont installés et entretenus dans leurs propriétés locatives.

La loi impose aux locateurs de tester les détecteurs de CO dans les logements locatifs une fois par an et lorsque la pile est remplacée en cas de modification du circuit électrique ou en cas de changement de locataire. Les alarmes de monoxyde de carbone doivent être mises à l'essai en appuyant sur le bouton d'essai. Les locateurs doivent fournir aux locataires les instructions d'entretien du fabricant du détecteur de CO.

Locataires :

La loi oblige les locataires à informer le locateur si le détecteur de CO ne fonctionne pas. Il est interdit aux locataires de retirer les piles ou de tenter de modifier le détecteur de quelque façon que ce soit.

Autres conseils de sécurité

La prévention est essentielle pour sauver des vies. Les détecteurs de monoxyde de carbone sont la deuxième ligne de défense dans la lutte contre les intoxications au monoxyde de carbone.

Vérifiez que votre détecteur de monoxyde de carbone a été certifié conforme aux exigences de la norme CAN/CGA 6.19 de l'Association canadienne de normalisation (CSA) ou de la norme 2034 des Underwriters Laboratories (UL).

Des appareils bien entretenus et correctement ventilés ne devraient pas dégager de niveaux dangereux de monoxyde de carbone.

Au moins une fois par an, demandez à un professionnel qualifié d'inspecter votre ou vos appareils à combustion.

Chaque année, faites inspecter et nettoyer votre cheminée par un professionnel accrédité par W.E.T.T.

Consultez le site Web de la Commission des normes techniques et de la sécurité pour de plus amples informations sur la sécurité du chauffage.

Contactez-nous

Service des incendies de Clarence-Rockland :
fireprevention@clarence-rockland.com
613-446-6022