Monoxyde de carbone

Loi Hawkins-Gignac

La Fondation Hawkins Gignac pour l’éducation concernant le monoxyde de carbone est heureuse de fournir une mise à jour sur la loi historique de monoxyde de carbone de l'Ontario - La Loi Hawkins-Gignac. Depuis le 15 Avril 2015 tous les foyers de l'Ontario à risque d’exposition au monoxyde de carbone (CO) doivent avoir des avertisseurs de CO installés près des chambres à coucher ou risquer des amendes. S’il vous plaît examiner les documents présenté du point de vue de l'une des pires tragédies liée au monoxyde de carbone au Canada, dans lequel le CO coûté la vie à une famille de quatre personnes de Woodstock, ON, et a donné l’élan à la création de la Fondation Hawkins Gignac pour l’éducation au CO . Cette nouvelle loi rend les avertisseurs de monoxyde de carbone obligatoires dans tous les foyers ontariens avec des appareils à combustion ou un garage attenant, peu importe l'âge de la maison.

La Fondation Hawkins Gignac pour l’éducation concernant le monoxyde de carbone, un organisme de bienfaisance, a été créé pour assurer que la famille Hawkins - Laurie, Richard, Cassandra et Jordan- décédée d'intoxication au CO à Woodstock, ON en 2008, n’a pas péri en vain. Notre mission se poursuit en Ontario en encourageant les citoyens à se conformer et à sensibiliser tous les Canadiens sur les dangers du CO et à protéger les familles.

Pour visionner et partager la série « Get to know CO », veuillez cliquer les liens suivants (en anglais seulement) :

https://youtu.be/ziYxm10lXb8 - “How to Comply with The Law”

https://youtu.be/TrmquAQvyLU - “Sources and Symptoms”

https://youtu.be/VWKzozF87Do - “Protecting Your Family with CO Alarms”

Suivez le lien suivant pour obtenir une version courante du CO Alarm Law Homeowner Guide (PDF) ainsi que des infographies sur les détecteurs CO http://www.endthesilence.ca/stay-safe/ontarios-new-co-alarm-law

Suivez les mises à jour de la Fondation sur Twitter à @HawkinsGignac et facebook.com/HawkinsGignacFoundation.

 

Oxyde de carbone

L'oxyde de carbone (CO) est un gaz incolore, inodore, insipide et toxique. Il peut diminuer la capacité de transporter l'oxygène dans le corps. Il peut vous empoisonner rapidement lorsque sa concentration est élevée ou lentement à petites doses. L'exposition à l'oxyde de carbone peut faire apparaître des symptômes rappelant ceux de la grippe tels que :

  • maux de tête,
  • nausées,
  • étourdissements,
  • sensations de brûlure aux yeux,
  • confusion,
  • somnolence, et
  • perte de conscience.

L'oxyde de carbone est un sous-produit habituel du processus de combustion. Des appareils domestiques mal installés, mal entretenus ou mal aérés peuvent occasionner la formation d'oxyde de carbone. Il convient de porter une attention particulière aux:

  • appareils de chauffage au gaz, à l'huile et à l'eau chaude,
  • appareils à gaz,
  • foyers,
  • poêles à bois,
  • barbecues au charbon de bois, et
  • brûleurs d'ambiance et
  • aux poêles à pétrole.

Les cheminées bouchées et les tuyaux de ventilation obstrués peuvent causer l'accumulation d'oxyde de carbone. Un détecteur peut déceler tout niveau dangereux d'oxyde de carbone et déclencher l'alarme.

Comment un détecteur d'oxyde de carbone fonctionne-t-il?

La plupart des détecteurs domestiques disponibles dans le commerce utilisent les technologies biométriques, des semi-conducteurs à oxyde de métal (MOS) ou électrochimiques.

Les détecteurs biométriques, également appelés détecteurs biomimétiques, colorimétriques ou à cellule de gel, sont munis d'un récepteur photoélectrique qui reconnaît les changements de couleur sur un disque de gel traité avec un produit chimique. Ce dispositif permet d'imiter la réaction du corps à l'absorption d'oxyde de carbone. Ces détecteurs peuvent être à piles.

Les détecteurs à semi-conducteurs à oxyde de métal requièrent davantage d'énergie et doivent donc être branchés ou câblés. Ils détectent le monoxyde de carbone grâce à un semi-conducteur à oxyde de métal chauffé.

La technologie électrochimique fait généralement appel à une solution d'électrolyte acide et des électrodes de platine. La présence d'oxyde de carbone crée une réaction chimique qui provoque un flux de courant dans le circuit. Les détecteurs de ce type consomment peu d'énergie, ce qui leur permet de fonctionner à piles.

Rappelez-vous l'expérience de la tempête de verglas de 1998. Les appareils électriques ne protégerons pas votre famille au cours d'une panne d'électricité prolongée. Pensez à installer des dispositifs fonctionnant à l'électricité et à piles ou des détecteurs à double alimentation.

Quelles sont les normes des détecteurs d'oxyde de carbone?

Les deux principales normes industrielles en vigueur au Canada sont CAN/CGA-6.19, " Détecteurs d'oxyde de carbone résidentiels ", et UL2034, " Détecteurs d'oxyde de carbone monopostes et multipostes ". Les détecteurs doivent porter la mention de l'une de ces normes. Les détecteurs électriques doivent en outre être homologués ACNOR.

En général, les normes actuelles exigent que les détecteurs se déclenchent à 70 mg/l après 240 minutes, à 150 mg/l après 50 minutes et à 400 mg/l après 15 minutes.

Les détecteurs plus anciens ont été conçus selon des normes différentes. De récentes modifications ont eu essentiellement pour but de résoudre le problème de fausses alarmes fréquentes des anciens modèles. La révision de ces normes ne rend pas désuets les détecteurs actuels.

Les détecteurs d'oxyde de carbone ont-ils besoin d'être entretenus?

Les détecteurs d'oxyde de carbone doivent être entretenus conformément aux directives du fabricant. Les orifices doivent être nettoyés à l'aspirateur de temps à autre. Mettez vos détecteurs à l'essai régulièrement, au moins une fois par mois si possible.

Sont-ils obligatoires?

Le Code du bâtiment de l'Ontario exige que les habitations de construction récente équipées d'appareils à combustible solide, tels qu'un poêle à bois ou un foyer, soient munies de détecteurs d'oxyde de carbone.

Ils ne sont pas obligatoires dans toutes les habitations de Clarence-Rockland, comme dans les résidences chauffées à l'électricité sans autre source possible d'émission d'oxyde de carbone.

Le Service des incendies offre l'installation gratuite des détecteurs et recommande d'en faire installer au moins un par habitation.

Que dois-je faire si mon détecteur sonne l'alarme?

Appelez le Service des incendies de Clarence-Rockland. Si quelqu'un présente des symptômes d'empoisonnement à l'oxyde de carbone, sortez immédiatement. Les pompiers rechercheront la cause de l'alarme et prendront des mesures d'oxyde de carbone. S'ils croient que le problème est lié à des appareils au gaz tels qu'un appareil de chauffage ou un chauffe-eau, ils feront intervenir la compagnie de gaz. Vous devrez peut-être répondre à leurs questions, et les renseignements que vous leur fournirez pourront aider à établir la cause de l'alarme.

Souvent, le facteur qui a déclenché l'alarme n'est plus présent à l'arrivée des pompiers. Par exemple, un véhicule en marche dans le garage a pu laisser entrer dans la maison l'oxyde de carbone émis par le tuyau d'échappement et provoquer le déclenchement de l'alarme.

JoomShaper