COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SERVICE DES INCENDIES

Les détecteurs de monoxyde de carbone désormais obligatoires - Déjouez le tueur silencieux : prévenez les dégâts du CO dans votre résidence

Cité Clarence-Rockland – Le 21 octobre 2014 La loi oblige désormais les Ontariennes et les Ontariens à installer des détecteurs de monoxyde de carbone (CO) dans leur habitation s’ils possèdent un appareil à combustible ou un garage attenant.

« S’il y a un appareil à combustible dans votre résidence ou un garage attenant, il doit y avoir un détecteur de CO fonctionnel à l’extérieur de toutes les chambres », indique Pierre Sabourin, chef des pompiers de la Cité Clarence-Rockland. « Pour mieux vous protéger, installez un détecteur par étage, conformément aux instructions du fabricant. » Les fournaises au gaz, les chauffe-eau, les foyers au gaz ou au bois, les appareils de chauffage et les générateurs à combustible portatifs, les barbecues, les cuisinières à gaz et les véhicules font partie des appareils à combustible qu’on peut trouver dans une résidence.

Les propriétaires de maisons unifamiliales et d’immeubles résidentiels ayant au plus six suites d’habitation ont jusqu’au 15 avril 2015 pour se conformer à la loi, et ceux d’immeubles résidentiels ayant plus de six suites d’habitation ont jusqu’au 15 octobre 2015.

La loi sera appliquée par le Service d’Incendie de la Cité Clarence-Rockland. Le non-respect des exigences concernant les détecteurs de monoxyde de carbone vous expose à une amende d’un maximum de 50 000 $ pour les particuliers et de 100 000 $ pour les entreprises.

Le Code de prévention des incendies de l’Ontario a été modifié le 15 octobre 2014 pour y ajouter l’exigence concernant les détecteurs de CO, après l’adoption par le gouvernement provincial du projet de loi 77, la Loi Hawkins Gignac de 2013, en décembre 2013. Le projet de loi 77 a été nommé en l’honneur de l’agente Laurie Hawkins, de la Police provinciale de l’Ontario, qui est décédée en 2008 avec son mari et leurs deux enfants dans leur maison de Woodstock, en Ontario, d’une intoxication au CO.

Le Code de prévention des incendies de l’Ontario exige aussi, dans les immeubles à condos ou à logements où il y a un local technique, que des détecteurs de CO soient installés à l’intérieur de ce local et à l’extérieur de toutes les chambres des habitations situées à côté, au-dessus et en dessous du local. Dans les immeubles à condos ou à logements qui ont un garage, des détecteurs doivent être installés à l’extérieur de toutes les chambres des habitations situées au-dessous, en dessous et à côté du garage.

« En Ontario, plus de 80 % des blessures et des décès liés au CO se produisent dans une résidence », explique le chef Pierre Sabourin. « Nous voulons nous assurer que tout le monde est en sécurité. Installez des détecteurs de CO, et faites tout ce que vous pouvez pour empêcher les fuites de CO dans votre résidence. »

Qu’est-ce que le CO?

  • Le CO est reconnu comme un tueur silencieux parce que c’est un gaz invisible, insipide et inodore qui peut être mortel.
  • Le CO est produit quand des combustibles comme le propane, l’essence, le gaz naturel, le mazout de chauffage ou le bois ne brûlent pas complètement dans des appareils comme les fournaises au gaz, les foyers au gaz ou au bois, les chauffe-eau, les cuisinières à gaz, les barbecues, les appareils de chauffage ou les générateurs à combustible portatifs ou les véhicules.

Prévenez les fuites de CO dans votre résidence

  • Faites inspecter tous les appareils à combustible de votre domicile chaque année. Visitez ca pour trouver un entrepreneur certifié près de chez vous.
  • Vérifiez que les évents extérieurs des appareils ne sont pas obstrués.
  • N’utilisez jamais un appareil à combustible portatif à l’intérieur (comme un barbecue, ou un radiateur ou un générateur portatif).

Sachez reconnaître les symptômes d’intoxication au CO

  • Une exposition au CO peut entraîner des symptômes s’apparentant à ceux de la grippe, comme des maux de tête, de la nausée ou des étourdissements, ainsi que de la confusion, de la somnolence, la perte de conscience et le décès.
  • Si l’alarme du détecteur de monoxyde de carbone retentit et que vous ou d’autres occupants de la maison présentez des symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone, faites sortir toutes les personnes du domicile immédiatement. Composez le 9-1-1 ou le numéro des services d’urgence locaux une fois à l’extérieur.
  • Si l’alarme du détecteur de monoxyde de carbone retentit et que personne ne présente de symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone, il suffit peut-être de changer la pile ou le détecteur. Veuillez vous en assurer avant de composer le 9-1-1.

Sachez reconnaître les sons de votre détecteur de CO

  • Votre détecteur de CO ne fait pas le même son que votre avertisseur de fumée. Testez les deux chaque mois pour être sûr que tout le monde dans votre résidence sait distinguer les deux alarmes.
  • Ne confondez pas le son d’une alarme vous prévenant de la présence de CO avec le signal de pile faible. Suivez les instructions du fabricant pour distinguer les deux.

Vous trouverez plus de conseils de sécurité sur http://ontario.ca/bixs et COsafety.ca.

-30-

Pour de plus amples renseignements :

Martin Saumure, Chef de Division-Prévention et Éducation Publique, 613-446-6022, poste 2305

JoomShaper