Clarence-Rockland présente son offre finale

Le 31 janvier 2014 
 
Clarence-Rockland - La Cité de Clarence-Rockland est présentement engagée dans des négociations avec 
la section locale 503 du Syndicat canadien de la fonction publique (« SCFP ») pour le renouvellement de la 
convention collective. Après plusieurs mois de négociations, les parties se sont entendues sur plusieurs 
questions essentielles, et la Cité de Clarence-Rockland a maintenant présenté son offre finale au SCFP en 
vue d’éviter la possibilité d’un conflit de travail. 
 
L’offre finale de la municipalité comprend des salaires et avantages sociaux supérieurs pour les employés et 
prévoit notamment : 
 
 une convention collective d’une durée de trois ans, permettant des relations de travail stables 
jusqu’à la fin de l’année 2016; 
 des augmentations salariales de 1,6 % pour 2014, 1,65 % pour 2015 et 1,65 % pour 2016, en 
accord avec les augmentations salariales acceptées par le SCFP dans des négociations 
semblables; 
 une augmentation graduelle de la part de la prime des assurances collectives payée par l’employeur 
de 85 % à 90 % à la fin des trois ans; 
 l’amélioration des indemnités de repas; 
 une amélioration de la prime de chef d’équipe. 
 
« Au cours des négociations, la Cité de Clarence-Rockland a fait tous les efforts possibles pour parvenir à 
une entente qui soit dans le meilleur intérêt de la municipalité, de ses résidents et de ses employés », a dit le 
directeur général Michel Bellemare. 
 
En vertu de son offre finale, les employés recevront des augmentations de salaires ainsi que d’autres 
avantages d’ordre monétaire, tel que le paiement par l’employeur d’une plus grande part de la prime des 
assurances collectives. 
 
Considérant les défis financiers actuels auxquels la Cité de Clarence-Rockland et d’autres municipalités 
ontariennes similaires doivent faire face, la Cité est d’avis qu’elle a proposé une entente équitable et 
raisonnable, ainsi qu’abordable pour les contribuables. 
 
Si un conflit de travail doit avoir lieu, les services offerts par la Cité de Clarence-Rockland seront affectés. 
Des plans de contingence sont mis en place pour en réduire l’impact sur les résidents. Toutefois, la Cité ne 
serait pas en mesure de maintenir les activités des garderies municipales advenant une grève. 
 
« Bien que la Cité de Clarence-Rockland espère toujours parvenir à une entente, nous sommes prêts à faire 
face à un conflit de travail si un accord n’est pas conclu très bientôt », a dit M. Bellemare. 
 
-30- 
 
Renseignements : 
Julie Chartrand 
Agente de communications 
613-446-6022 poste 2227
JoomShaper